UNSA Union Régionale de Bourgogne-Franche-Comté /// Téléphone 0784 965 965.

« 1000 premiers jours » : repenser l’accueil du nouveau-né

« 1000 premiers jours, là où tout commence » tel est le titre du rapport confié à une équipe d’experts présidée par Boris CYRULNIK. Centré autour de l’enfant, de son développement harmonieux, il démontre la nécessité de créer un véritable parcours des 1 000 jours qui garantit dans le même temps aux parents un quotidien apaisé.

L’UNSA est satisfaite des objectifs poursuivis :

  • formuler un discours politique cohérent autour des 1000 premiers jours de l’enfant ;
  • proposer un accompagnement personnalisé aux parents, mieux répondre aux fragilités ;
  • repenser les congés parentaux et le système d’accueil ;
  • améliorer la recherche et l’évaluation des pratiques.

Cette démarche peut être considérée comme une première pierre d’un nouveau service public de la petite enfance.

Pour l’UNSA, le système des congés de naissance doit être réformé tant dans sa durée que dans sa rémunération.

Elle plaide pour un allongement rapide du congé paternité, ce que le rapport illustre très bien en évoquant la nécessité d’une dynamique dans la relation père enfant.

Certes, cette disposition impacte l’emploi mais cela permet, dans la durée, de mieux positionner la place du second parent dans le développement de l’enfant. Un congé paternité plus long incite à la coparentalité et à un meilleur partage des tâches dans un couple, renforçant ainsi la notion d’investissement social sur le long terme.

L’UNSA, favorable à la majorité des propositions, sera très attentive à leur mise en œuvre car un pilotage fort et volontariste est indispensable. De plus la question des moyens humains, financiers ainsi que la formation initiale et continue de nombreux personnels doivent être repensée