La déclaration des représentants de l’UNSA au CESER Bourgogne Franche-Comté – Séance plénière du 15 mars

 

NouveauLogoCESER-et-UNSA-01-300x195La déclaration des représentants de l’UNSA au CESER Bourgogne Franche-Comté

L’Union Régionale Interprofessionnelle UNSA Bourgogne Franche-Comté a examiné attentivement le document présentant les orientations budgétaires pour 2016. Ce sont des orientations pour un budget de transition qui va se préparer et non pas une feuille de route stratégique pour la durée du mandat, ce à quoi il faudra certainement s’atteler prochainement pour envisager un avenir ambitieux pour la région Bourgogne Franche-Comté.

L’UNSA est en accord avec les principaux points de ce rapport. Le soutien aux grands secteurs comme le numérique, le transport, le BTP, l’agriculture, le logement, dans le cadre de la transition énergétique, participe d’une stratégie indispensable de politique industrielle. L’emploi est évidemment une priorité pour tous, accompagner le plan emploi est une nécessité comme sécuriser les parcours des salariés.

L’UNSA souhaite que le CESER dont ce fut une saisine participe aux Etats Généraux qui auront lieu sur l’orientation. Pour ce qui est de l’emploi des jeunes, le permis de conduire n’est pas il nous semble, le seul frein à l’emploi des jeunes. Il y a dans ce domaine des expérimentations à faire, des solutions à chercher avec tous les partenaires. Pour les transports scolaires nous serons attentifs à ce que tout le territoire soit desservi.

L’UNSA sera très vigilante lors de l’élaboration du budget primitif ; en particulier sur les déclinaisons de la recherche et l’innovation avec la mise en place du SRDEII, qui ne figurent pas dans le document. Il faut maintenant que ces orientations budgétaires se traduisent par des plans d’actions, respectueux des territoires et avec des euros sonnants et trébuchants.

Déclaration – UNSA 15 mars 2016

nous trouver-01
NouveauLogoCESER et UNSA-01
HM_Signature Vie_Q